cubomeduses
Si tu vis a Singapour il y a de fortes chances que tu aies passe (ou tout au moins pense a passer) au moins un week-end a Bintan, l'une des destinations so easy et so safe pour un week-end de "reve" (si ton reve = proximite + plage propre + palmiers + mer cristalline + buffet all you can eat).

C'est vrai que ca fait envie : Le site web du Club Med met en avant sa plage de "2,5 km de sable blanc" et son "village famille accueillant les enfants de tout âge avec encadrement à partir de 2 ans" tandis que celui du Banyan Tree te promet "une oasis de paix", "une plage privee comme du talc blanc", une "experience inoubliable et regeneratrice". Le Bintan Lagoon Resort quant a lui te garantit  que "les eaux bleues et calmes [de la mer de Chine meridionale] vont te detendre et te destresser".

Bref tout a l'air paradisiaque sur papier (ou plutot sur ecran). Personne pour te dire qu'il y a, notamment a la fin de la saison des pluies, des cubomeduses (box jellyfish en anglais ou chironex fleckeri de son nom binominal), une meduse qui n'est ni plus ni moins que la plus venimeuse du monde*.

Transparente, donc difficile a reperer, ses filaments font plusieurs metres de long. Chaque filament contient des millions de nematocystes, la partie qui libere la substance urticante, ce qui fait que le venin, qui s'attaque en meme temps au systeme nerveux, au coeur et a la peau, penetre sur une tres large surface. La cubomeduse aime les fonds sablonneux, calmes et proches de la rive... la ou les enfants jouent et barbotent.

Du paradis au cauchemar

Au moins deux enfants se sont fait piquer a Bintan par des cubomeduses et ont fait un arret cardiaque sur la plage ces dernieres annees. Dans les deux cas que je connais la situation a rapidement tournee au cauchemar car 1) les hotels n'etaient pas equipes pour reagir efficacement 2) ca a ete la MEGA-GALERE pour repartir sur Singapour en urgence et acceder aux hopitaux competents.

Le temoignage d'A., reproduit avec son autorisation:

"On doit TOUJOURS faire attention aux MEDUSES a BINTAN, et en particulier entre octobre et avril. Et parce qu'il y a des meduses MORTELLES, les box jellyfish. Mon fils age de 6 ans a ete pique fin mai par des box jellyfish au Bintan Lagoon Resort. Arret cardiaque sur la plage. Reanimation par mon mari. Cinq heures de cauchemar pour obtenir son evacuation sur Singapour, et d'angoisse car manque de bouteilles d'oxygene a l'hotel et au dispensaire de l'ile. A l'arrivee, Gleneagles nous dit que le pronostic vital est toujours engage. Une nuit plus tard: "il vivra"... Reste les tests cerebraux car il delire et ne nous reconnait toujours pas. Quatre jours plus tard, "il n'aura pas de sequelles". Aujourd'hui, mon fils est completement remis. Demeureront a vie de nombreuses et disgracieuses cicatrices sur ses bras et ses jambes, et un traumatisme... pour nous tous.

NON, la plupart des HOTELS N'INFORMENT PAS pour ne pas entraver le business touristique (sauf Club Med** et Banyan Tree), ni par telephone avant ni par pancarte ou par oral in situ (idem a Nikoi a la Toussaint pourtant infecte de meduses d'apres des amis). Pire, ils ne sont PAS EQUIPES au plan MEDICAL pour traiter les piqures ni formes pour les cas graves qui se repetent d'annee en annee, de facon parfois fatale, comme nous l'ont appris avec colere les urgences. L'ile reste celle d'un pays emergent: en situation d'urgence, le pire prend le dessus. Je vous en conjure, profitez a plein de Bintan mais soyez prudents. Et apprenez les gestes qui sauvent."

Que faire pour minimiser les risques ?

  • Demander s'il y a des meduses au manager de l'hotel (Are there jellyfish in the sea? Is it safe to swim?).
  • Au moindre doute zapper la mer et profiter de la piscine.
  • Faire porter une combi longue (sting suit***) aux enfants dans les eaux a risque.
  • Eduquer les enfants. Leur apprendre qu'une meduse, meme morte, sur la plage reste urticante.

A avoir avec soi :

  • Du vinaigre blanc qui peut s'averer utile en cas de piqure (ne pas assumer qu'il y en aura sur place !)
  • Le numero de son assurance internationale d'urgence (a memoriser car on n'a pas toujours son portable sur soi) tout en sachant qu'il ne faut pas trop compter sur eux en cas d'extreme urgence :(

Que faire en cas de piqure de meduse**** ?

Il faut agir vite et bien :

  1. Sortir la personne de l'eau.
  2. Rincer avec du vinaigre blanc pour neutraliser le venin (surtout ne pas utiliser d'eau douce qui fait eclater les cellules urticantes restantes et libere le venin et ne jamais frotter).
  3. Rincer avec de l'eau de mer ou du serum phy puis a nouveau avec du vinaigre pour coaguler les derniers residus de meduse.
  4. Retirer les tentacules avec une pince (ne pas enlever avec des mains non protegees !).
  5. Consulter d'urgence un medecin.

Prevenir plutot que guerir

Sans rentrer dans le spam du genre "envoie cet article a tou(e)s tes ami(e)s pour sauver des vies. Tout le monde doit savoir patati patata..." (apres tout ca ne concerne qu'une minorite), n'hesite pas a prevenir les amis de passage ou les gens qui partent en week-end dans la region.

Tu peux aussi poser tes questions sur cette page de Bintan World qui parle du probleme en esperant que ca incite les hotels a mettre en place une procedure digne de ce nom en cas d'accident.

* Des cubomeduses ont ete egalemment observees ces derniere annees dans les provinces de Krabi et Phuket, notamment en 2008 mais aussi a Koh Tao en 2011. Cette annee, pour la premiere fois, un cas au Cambodge a ete rapporte.

** Le Club Med est tres attentif a la securite de ses Gentil Membres, notamment en ce qui concerne les baignades en mer car beaucoup des GMs ne nagent pas (tres bien) / ne suivent pas les instructions de securite / ne comprennent pas l'anglais. Drapeau noir sur la plage pour regler les problemes potentiels !

*** En vente a Ocean Paradise au Tanglin Mall

**** Sources : http://www.webmd.com/first-aid/jellyfish-stings-treatmenthttp://www.surf-prevention.com/fiche-comment-soigner-une-piqure-de-meduse-21-13.phphttp://www.astrium.com/les-piqures-de-meduses.html.


Credit photo : Marika Bell