portraits

Portraits de Singapour est le troisieme livre de la serie Portraits d'une ville lancee par les editions Hikari. Ils se decrivent, plutot poetiquement, comme des "livres de voyage avec supplément d'âme".

Plus pragmatiquement ces livres contiennent les bonnes adresses de francais/francophones/francophiles qui y vivent (au contraire de la plupart des guides qui sont generalement le fait de professionnels de passage) et surtout une serie de portraits de gens aux profils varies qui partagent en toute honnetete leur parcours et leur experience de vie dans ladite ville.

C'est un concept franchement interessant qui en fait un livre relevant meme pour ceux qui habitent dans une ville depuis longtemps (et puis franchement qui achete Le Guide du B*tard ou le Pas Du Tout L*nely Planet de la ville dans laquelle il/elle habite ?).

Le tout est agremente d'informations pratiques et d'explications sur des elements cles de la culture locale.

Un ou deux degres de separation

Le truc qui est vraiment sympa dans Portraits de Singapour, c'est que tu connais forcement, une, deux, voire les 12 personnes du bouquin :)

Allez, petit jeu (avec rien a gagner) pour voir si tu peux deviner qui se cache derriere ses descriptions :

  1. Super facile si tu aimes le theatre : un showman francophile que tu as vu dans A French Kiss in Singapore et que tu verras prochainement dans A Singaporean in Paris)
  2. Facile si tu es sur Singapour Nanas : une artiste francaise qui organise des ateliers de peinture a Chinatown et pratique la meditation
  3. Facile si tu es une maman adepte de shopping de qualite : Une entrepreneuse francaise qui a lance son site web de ventes privees
  4. Pas facile : une etudiante francaise qui a passe quelques mois a Singapour dans le cadre de ses etudes a l'ESSEC
  5. Pas facile de se souvenir de son nom-mais-tu-vois-forcement-qui-c'est : le fondateur d'une marque de the tres inspire par un concept francais (et source de cadeaux a ramener en France)
  6. Plutot pointu : la documentaliste du LFS et la co-auteure du livre Les Francais a Singapour (autre cadeau incontournable :) )
  7. Plutot pointu : un veteran de Singapour, completement integre, qui a su se reinventer au gre des opportunites, et le fondateur d'Interfrench a Singapour
  8. Plutot pointu si tu n'es pas branche(e) mode : une ex-blogueuse mode qui s'occupe desormais site web du magazine Marie-France en Asie
  9. Facile si tu sors tout le temps : un financier jet-setteur qui a lance avec trois associes The Vault et Kyo
  10. Super facile car immanquable si tu es sur le moindre groupe F*cebook a Singapour : une nana qui lance 10 projets web a la minute (en plus de son vrai boulot), dont l'incontournable Singafrogs
  11. Plutot pointu : Un chercheur en biologie moleculaire, ecrivain a ses heures
  12. Facile : l'auteure du livre

Les temoignages sont vraiment personnels et j'ai beaucoup aime la sincerite qui s'en degage. Ca m'a carrement donne envie de me plonger dans Portraits de Phnom Penh avant un (prochain ?) trip au Cambodge... et plus tard Portraits de Seoul, Bangkok, Pekin et Shanghai qui doivent sortir cette annee.

Seul bemol au livre ce sont, je trouve, les adresses qui sont plutot des classiques et se repetent d'un temoignage a l'autre malgre les personalites tres differentes. Peu de reelles decouvertes pour ma part.

Qui est Marion Zipfel ?

Marion est journaliste. Diplomee en politique chinoise de la Chinese University of Hong Kong, elle est co-auteure avec Laure de Charette du livre Les Nouveaux Milliardaires Rouges, collabore au magazine L'Expansion, co-anime une emission sur la Chine sur BFP et a mis sur pied SinoSphere, une emission consacree a la Chine et diffusee sur France Ô. Elle vit à Singapour depuis Octobre 2009, sur East Coast, et elle est tres sympa :)

Ou est-ce que je peux trouver Portraits de Singapour ?

Les premiers exemplaires de Portraits de Singapour sont disponibles des aujourd'hui a Kinokunyia (environ 36$)... MAIS attends plutot la seance dedicace avec son auteur au French Bookshop a Tiong Bahru le samedi 15 Fevrier de 11h a une heure. Non seulement il te sera dedicace mais en plus tu auras la satisfaction de supporter un petit business (et de prendre un petit cafe chez Gontran juste derriere.)